Les réserves naturelles poursuivent trois missions indissociables : protéger les milieux naturels, ainsi que les espèces animales et végétales et le patrimoine géologique, gérer les sites et sensibiliser les publics. Le statut de réserve naturelle constitue l'un des plus forts statuts de protection en France. En savoir plus sur les réserves naturelles...

Des paysages façonnés par l'homme...

​Les paysages de la réserve naturelle des landes et marais de Glomel sont issus d'une interaction entre l'homme et la nature depuis le Néolitique. L'extraction de matière première (bois, lande, etc....) durant plusieurs centaines d'années a favorisé ces milieux semi-naturels et permis de maintenir les espèces qu'ils abritent.

Si les sites de Lan Bern et Magoar Penvern sont gérés depuis les années 1990 par l'AMV, la réserve naturelle régionale a été créée en 2008 afin de protéger ces milieux caractéristiques des patrimoines naturel et culturel bretons. En savoir plus sur les enjeux de conservation...

La réserve naturelle en quelques mots...

Date de création : 08/12/2008                                                         Durée de classement : 10 ans
Localisation : Côtes d’Armor, commune de Glomel                       Surface classée : 107,85 ha
Statut foncier : 1 propriétaire privé, la Fondation pour la protection des habitats de la faune sauvage
Autorité de classement : Conseil régional de Bretagne         

Gestionnaire : Association de mise en valeur des sites naturels de Glomel​

Lan Bern signifie "profusion d'ajoncs" en breton. Le vaste plateau de lande humide de Lan Bern s'étend sur plus de 80 hectares. Il était autrefois 6 fois plus étendu et se nommait Lan Peran...

Lan Bern

Situé en tête de bassin versant, ce complexe humide est composé de petites parcelles très contrastées : on passe d'une lande à une mégaphorbiaie, d'un bas-marais à une prairie humide...

Magoar Penvern

Les enjeux de conservation

 

Landes humides, tourbières, bas marais... un peu plus de la moitié des habitats de la réserve naturelle sont des habitats d'intérêt communautaire, c'est à dire des habitats remarquables représentatifs de la biodiversité européenne.

L'intérêt floristique est fort: 20 espèces végétales présentant un intérêt patrimonial fort (aux niveaux européen, national, régional) ont été inventoriées sur le site dont le Flûteau nageant (Luronium natans), le Lycopode inondé (Lycopodiella inundata) et le Rhynchospore brun (Rhynchospora fusca).

La réserve naturelle abrite une grande diversité parmi laquelle on retrouve des espèces rares et protégées telles que la Sphaigne de La Pylaie (Sphagnum pylaesii), le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), le Sympétrum noir (Sympetrum danae), l'Escargot de Quimper (Elona quimperiana), etc.

Trois grands enjeux de conservation ont été identifiés sur la réserve naturelle

  • la protection des habitats humides et oligotrophes et l'expression des espèces dans ces habitats

  • la présence d'une mosaïque d'habitats au cœur d'un réservoir régional de biodiversité

  • la fonctionnalité des hydrosystèmes de têtes de bassins versants

Ces enjeux ont justifié la création de la réserve naturelle ce qui confère au gestionnaire une forte responsabilité en terme de préservation ou d'amélioration de ces éléments du patrimoine naturel.

Pour y parvenir, un plan de gestion a été établi pour la période 2016-2024 :

ce document est constitué d'une analyse d'ensemble permettant de comprendre le fonctionnement de la réserve naturelle et définit les orientations stratégiques au travers d'objectifs à long terme (à atteindre) qui sont ensuite développés et précisés dans des objectifs temporalisés (durant les 10 ans du plan de gestion).

Cliquer ici pour visualiser le tableau de bord 2016-2024

Association de mise en valeur des sites naturels de Glomel

32 rue Marcel Sanguy

22110 Rostrenen

02 96 29 32 59

a.m.v@free.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now